Les entraînements ont commencé à la maison du patrimoine oral

Depuis le 14 août 2015, la maison des Savoir-Faire Durables, dans un soucis de protection du patrimoine oral, a ouvert ses portes à Natitingou au Nord du Bénin, région du pays où la culture est fragilisée voire menacée.
 
La jeunesse scolaire du Bénin subit le poids d’une extraversion culturelle dont la principale manifestation est la méconnaissance voire le mépris des expressions culturelles nationales. Très peu des enfants béninois savent encore danser les danses traditionnelles du Bénin. Ne sachant pas s’exprimer aisément dans les langues nationales, ils n’apprécient guère plus les chants légués par l'histoire. Cette jeunesse scolaire étant l’avenir de notre pays, il est urgent de prendre les dispositions pour remédier à ces carences et pertes croissantes de l'intérêt pour l'héritage culturel. Il semble alors nécessaire que la jeunesse béninoise puisse se réapproprier sa culture nationale matérialisée par les chants et les danses traditionnels du Bénin.
 
Le 1er enjeu de la maison, s'inscrivant dans cette dynamique, est de permettre à de jeunes artistes de développer leur art, de pouvoir en vivre grâce à la mise en place d'activités d'éco-tourisme, et espérant ainsi contribuer à la promotion culturelle et à la réinsertion sociale des jeunes. Il faut maintenant que la maison se fasse connaître auprès de tous pour accroître ses activités. Un grand panneau d'affichage a été ainsi placé sur la façade pour communiquer sur l'ensemble des informations culturelles de la maison.
 
Saison des pluies paralysant toutes les activités, importantes coupures d'électricité pouvant durer toute une journée, lente mise en place des autorités locales, rien ne pourra entacher la motivation des artistes qui ont commencé à investir les lieux.
Deux groupes d'artistes se partagent les locaux pour leurs répétitions. Un planning de travail prend forme : session tous les jeudis après-midi pour le uns et tous les dimanches pour les autres.
Le 2nd enjeu de la maison nous est rappelé par Arthur, notre ami et interlocuteur sur place. Ce cursus de professionnalisation des artistes ne sera complet que lorsque ceux ci pourront rencontrer, échanger avec d'autres artistes et être en capacité à accueillir des publics (voyageurs, passionnés etc).
 
Vous y serez les bienvenus le temps d'un séjour où vous découvrirez la vie locale, partagerez leurs expériences et allez vivre une vraie rencontre avec les artistes béninois.
Toutes les informations pour un voyage à la maison du patrimoine oral disponibles par mail et bientôt en ligne sur le site ! 
 
 
0
20 octobre 2015, 13:59
Print
Add comment.

Comments (0)